Don
Vous cherchez
L’accueil et la migration

Les demandeur·ses d'asile en soutien aux personnes âgées

Certain·es des candidat·es réfugié·es accueilli·es dans nos centres ont souhaité lutter contre l’isolement des personnes âgées en temps de Covid. Comment? En leur adressant de doux messages de soutien et de jolis dessins.

Selon une étude de la fondation Roi Baudoin, en 2020, la Belgique comptait un million de personnes âgées souffrant de solitude. Au travers de différentes activités comme les visites à domicile, en maisons de repos et en maisons de repos et de soins, les volontaires de la Croix-Rouge participent à lutter contre la solitude des aînés.

La crise sanitaire a évidemment aggravé la situation. Nos volontaires ont dû suspendre ces visites mais ont vite rebondi en faisant appel à leur sens créatif pour pouvoir maintenir les liens avec les personnes âgées isolées. De très chouettes initiatives, souvent touchantes, ont ainsi vu le jour : bouquets de fleurs, cartes postales, appels téléphoniques, remplacés par des messages écrits pour les personnes malentendantes… Les volontaires ont également mobilisé la population pour l’inviter à manifester sa solidarité envers les aîné·es au travers de différents projets comme des appels à dessins aux enfants…

Nos centres d’accueil pour demandeur·ses de protection internationale ont, eux aussi, souhaité apporter leur pierre à l’édifice et ont lancé le projet « Ensemble contre l’isolement ». Les collaborateur·rices polyvalent·es des différents centres ont proposé aux enfants d’écrire et ou de décorer des cartes postales pour les personnes âgées résidant dans les maisons de repos avoisinant les centres. Une initiative qui a directement emballé notre jeune public et pas seulement, les plus grand·es ont également mis la main à la pâte. Maniant crayons de couleur, feutres, pastels, pinceaux…  toutes et tous s’en sont donné à cœur joie avec imagination et talent… Certains centres ont directement déposé les cartes dans les maisons de repos. A d’autres endroits, ils sont passés par les Maisons Croix-Rouge. Un projet qui a connu un beau succès et qui, du coup, est toujours en cours.

« Une dizaine de centres ont participé à ce projet… parfois sur les chapeaux de roue comme à  Yvoir Bocq et à Sainte-Ode où les enfants ont réalisé leurs messages sur des feuilles de papier. Nous avons ensuite fait imprimer des cartes postales : 3000 en allemand et 2000 en français. L’avantage était de pouvoir disposer d’un support et d’un message communs. Nous avons tapé dans le mil avec cette opération, certaines maisons de repos ont littéralement été submergées par les messages de sympathie. Au-delà de ce succès, c’était une manière de faire participer nos résident·es à d’autres projets de solidarité menés par l’organisation qui les accueille. Pour nous, c’est une occasion supplémentaire de nous rapprocher des volontaires des Maisons Croix-Rouge. » Benoit Bodart, coordinateur des Initiatives de Quartier à l’ADA