Vous cherchez
L’accueil et la migration

Ouverture d'un nouveau centre d'accueil pour demandeurs d'asile à Jambes

Ce mardi 5 mars, le nouveau centre d’accueil pour demandeurs d’asile de la Croix-Rouge, situé à Jambes, accueille ses 15 premiers résidents. Les collaborateurs en charge de les accompagner finalisent les derniers préparatifs.

Depuis près de 30 ans, la Croix-Rouge de Belgique est mandatée par les pouvoirs publics afin de contribuer à l’accueil des personnes qui demandent la protection de le Belgique. Leur nombre a augmenté ces derniers mois. C’est pourquoi les autorités fédérales ont demandé à la Croix-Rouge d’en accueillir davantage. Comment? Grâce à l’ouverture de places supplémentaires au sein de centres d’accueil existants, mais aussi via l’ouverture d’un nouveau centre. Mise en place en un temps record, cette nouvelle structure témoigne une nouvelle fois de la capacité de la Croix-Rouge à réagir dans l’urgence, quand il s’agit de venir en aide aux plus vulnérables.

Un accueil chaleureux de la population locale

Si l’ouverture d’un tel centre est parfois synonyme de questionnement voire d’appréhension de la part de la population locale, elle est aussi l’occasion pour les citoyens de la région de manifester leur solidarité. Nombre d’entre eux ont en effet déjà exprimé leur volonté de soutenir le projet, via des dons de vêtements ou de matériel par exemple, ou de s’investir au sein du centre et auprès de ses habitants. Les missions bénévoles au sein d’un centre sont nombreuses : école de devoirs, organisation d’activités, transport des personnes, traduction.

En pratique

Le centre a pour mission de progressivement accueillir 300 femmes, hommes et enfants demandeurs de protection internationale. Leur offrir un accueil digne et de qualité implique un travail important en matière d’infrastructures. Transformer une ancienne caserne militaire en un centre d’accueil pour demandeurs d’asile nécessite de nombreuses adaptations et mises aux normes, notamment en termes de sécurité, précise François Romedenne, directeur du centre de Natoye et en charge de l’ouverture du centre de Jambes.

Cette question a constitué le 1er défi majeur à relever, pour une ouverture du centre dans les meilleures conditions. Le second défi concerne la formation du nouveau personnel. Nous disposons d’un temps réduit pour assurer la formation de nos nouveaux collaborateurs sur de nombreuses matières: profils des demandeurs d’asile, procédure d’asile, premiers soins, risques incendies, accompagnement individuel des résidents, etc., poursuit-il.

Collaborateurs polyvalents, infirmiers, employé administratifs, directeurs ou assistants sociaux… Ils sont 31 à avoir pris leur fonction le 15 février dernier. Leur mission : assurer l’aménagement du centre, mais aussi se former sur nombres de matières nécessaires à un accompagnement de qualité des candidats  réfugiés résidents du centre.

 

Vous désirez en savoir plus sur l’ouverture du centre de Jambes?

Vous vous posez une question?

N’hésitez pas à prendre contact avec le centre de Jambes au 081/21 70 20

 

 

 

Restons en contact

Inscrivez-vous à notre newsletter et restez informé.e de nos dernières actions, de nos besoins et de notre actualité.