Vous cherchez
L’accueil et la migration

Journée Internationale des migrant·e·s: soutenir les personnes migrantes ici et par le monde

A la croisée de ses principes d’humanité, d’impartialité et de neutralité, la Croix-Rouge met en place des actions concrètes de soutien pour les personnes migrantes, en Belgique et ailleurs dans le monde.

Grèce : quand les personnes migrantes retrouvent leur dignité

Afin de venir en aide aux nombreuses personnes migrantes présentes en Grèce, les autorités du pays ont mis en place un programme d’assistance sous forme de transferts monétaires avec l’appui de l’Union européenne. Grâce à cela, les personnes migrantes reçoivent de l’argent mensuellement par le biais d’une carte bancaire. Ce système leur offre l’équivalent du minimum social, qui leur permet de subvenir à leurs besoins dans la dignité et de prendre, autant que possible, leur avenir en main. Chaque semaine, la Croix-Rouge se déplace dans les camps, tandis que dans la ville de Thessalonique, les migrant·e·s se rendent une fois par mois dans un centre Croix-Rouge. Cela afin de s’assurer que toute personne nouvellement arrivée puisse bénéficier de l’assistance monétaire. En contact direct avec les migrant·e·s, la Croix- Rouge répond à leurs questions, difficultés ou plaintes liées à l’utilisation de la carte bancaire. La Croix- Rouge est également en première ligne pour identifier des besoins plus larges. Elle propose ainsi ses services de rétablissement des liens familiaux et elle aiguille les personnes fragilisées vers des lieux d’aide sociale, psychosociale, médicale, etc.

Bruxelles : un hub humanitaire à la Gare du Nord

Depuis le mois d’avril, la Croix-Rouge a géré près de 1.200 visites de personnes migrantes dans le « hub humanitaire » situé aux environs de la gare du Nord à Bruxelles, en collaboration avec Médecins du Monde, Oxfam Solidarité, le Ciré-asbl, Vluchtelingenwerk Vlaanderen, la Plateforme Citoyenne de Soutien aux Réfugiés et Médecins Sans Frontières. Depuis septembre 2017, ces organisations répondent, selon leurs spécificités, aux besoins des personnes migrantes qui transitent par Bruxelles pour rejoindre l’Angleterre ou d’autres pays. Trois après-midi par semaine, la Croix-Rouge propose son expertise en matière de rétablissement des liens familiaux (RLF).  Avec l’aide d’un interprète, des volontaires diffusent des messages de prévention pour maintenir les liens familiaux et permettent aux personnes d’appeler gratuitement leur famille dans le pays d’origine. Autres moyens RLF mis à disposition : points de recharge pour téléphones portables, bornes wifi ainsi qu’un accès aisé au site web www.tracetheface.org où sont publiées les photos des personnes migrantes à la recherche des leurs en Europe.

Demandeur·se·s d’asile : organiser l’accueil en Belgique

Les arrivées des personnes qui demandent une protection internationale sont fluctuantes, assurer leur accueil demande donc une grande flexibilité. En mars 2018, le gouvernement fédéral annonçait la fermeture de 5 centres d’accueil pour demandeur·se·s d’asile de la Croix-Rouge suite à la diminution du nombre de personnes arrivant en Belgique. Pourtant, quelques mois à peine après cette décision, le nombre de personnes demandant une protection est reparti à la hausse et, pour éviter que le réseau d’accueil ne soit saturé, la fermeture de 4 de ces 5 centres a été reportée. Parallèlement, 950 places ont, ces deux derniers mois, été ouvertes en urgence pour accueillir le plus humainement possible ces nombreuses personnes. Un nouveau centre devrait ouvrir d’ici février 2019, offrant 250 places de plus dans un premier temps, et 560 à terme.


Aller plus loin

Actions internationales   Rétablissement des liens familiaux   Accueil des demandeur·se·s d’asile

Restons en contact

Inscrivez-vous à notre newsletter et restez informé.e de nos dernières actions, de nos besoins et de notre actualité.