Vous cherchez
L’accueil et la migration

Ouverture d’un centre d’accueil pour demandeurs d’asile : quel impact socio-économique sur la région ?

Pour la Journée internationale de la tolérance de ce 16 novembre, les Nations Unies lancent une nouvelle campagne qui met en lumière les apports économiques, culturels et sociaux des migrants au sein de leurs pays d’accueil. L’occasion pour la Croix-Rouge de mettre en lumière tout ce que les demandeurs d’asile qu’elle accueille apportent à la Belgique.

Depuis 1989, la Croix-Rouge de Belgique est mandatée par l’État pour prendre part à l’accueil des demandeurs d’asile. Concrètement, ceci se traduit sur le terrain par l’ouverture (et parfois la fermeture) de centres d’accueil, en Wallonie et à Bruxelles. La mission de ces lieux : accueillir en toute dignité les personnes qui demandent l’asile à la Belgique, pendant la durée de cette procédure. La Croix-Rouge tend à répondre au mieux à leurs besoins de base : logement, nourriture, hygiène, formation, suivi social pour la procédure d’asile, suivi médical, et scolarisation des enfants.

L’implantation d’un centre dans une localité est un long processus qui impacte la vie sociale de la région, mais aussi la réalité économique.

Une richesse sociale…

Une fois le bâtiment trouvé et les aménagements nécessaires identifiés, la Croix-Rouge de Belgique s’en va à la rencontre de la population locale. Objectif : recruter le personnel du centre, et rencontrer des volontaires désireux de s’impliquer auprès de leurs futurs voisins candidats réfugiés.

Des rencontres sont organisées avec les autorités, la police, le CPAS de la commune, mais aussi la presse locale, afin de coordonner le travail et de permettre à tous de prendre connaissance du projet.

Une fois le centre ouvert et ses premiers résidents arrivés, des liens se créent chaque jour, entre personnes d’ici et d’ailleurs : scolarisation des enfants dans les écoles de la localité, événements au sein du centre, volontariat de résidents au sein d’associations locales, implication de citoyens de la région dans le centre.

… et économique

L’implantation d’un centre Croix-Rouge a aussi des conséquences positives et parfois insoupçonnées sur l’économie locale. D’abord, en termes de création d’emploi : le centre engage généralement plusieurs dizaines de collaborateurs. Ensuite, nombre d’autres intervenants se mettent à travailler avec le centre : fournisseurs divers, commerçants du coin, médecins, comptable, agences bancaires…

 

Restons en contact

Inscrivez-vous à notre newsletter et restez informé.e de nos dernières actions, de nos besoins et de notre actualité.