Vous cherchez
L’accueil et la migration

La Croix-Rouge reporte la fermeture de 4 centres et créé 750 places d’accueil d’urgence

La capacité de mobilisation face aux situations d’urgence humanitaire est l’une des spécificités de la Croix-Rouge. Avec le report de la fermeture de 4 centres d’accueil, mais aussi l’ouverture de 750 places d’accueil d’urgence pour personnes en demande de protection internationale, l’actualité le démontre.

Des fermetures de centres d’accueil reportées

En mars 2018, le gouvernement fédéral décidait de fermer 5 centres d’accueil pour demandeurs d’asile de la Croix-Rouge. Face à la diminution du nombre de personnes arrivant en Belgique pour y demander l’asile, ceux-ci n’étaient plus jugés nécessaires. Ils étaient les derniers à avoir ouvert, lors de la « crise de l’accueil » de 2015.

Pourtant, quelques mois à peine après cette décision, le nombre de demandeurs d’asile est reparti à la hausse et les centres d’accueils saturés. C’est pourquoi le Conseil des Ministres du 28 septembre dernier a décidé de reporter la fermeture de 4 de ces 5 centres. C’est ainsi que ceux d’Arlon, de Belgrade de Sainte-Ode et de Tournai resteront ouverts jusqu’en juin 2019. Chacun des lits y est à ce jour occupé.

Ouverture de 750 places d’accueil d’urgence

Outre ces reports de fermeture de centres, la Croix-Rouge s’est par ailleurs engagée à ouvrir d’urgence 750 nouvelles places d’accueil. Pour arriver à un total de 1500 places supplémentaires, 750 autres sont prises en charges par le reste du réseau d’accueil belge.

Pour une gestion plus stable de l’accueil

Les arrivées des personnes qui demandent l’asile sont inconstantes. C’est pourquoi assurer leur accueil demande une grande flexibilité. La Croix-Rouge de Belgique plaide toutefois pour une approche de l’accueil plus humaine, basée sur davantage d’anticipation. Un système stable tenant compte d’une vision à long terme respecterait davantage les personnes accueillies et les travailleurs qui les accompagnent.

Restons en contact

Inscrivez-vous à notre newsletter et restez informé.e de nos dernières actions, de nos besoins et de notre actualité.