Vous cherchez
L’accueil et la migration

Espace « snoezelen »: un espace multisensoriel inédit pour les enfants

Depuis 1989, soit bientôt 30 ans, la Croix-Rouge de Belgique est mandatée par l’Etat fédéral pour organiser l’accueil des demandeurs d’asile. Actuellement, la Croix-Rouge gère 22 centres d’accueil (17 d’ici la fin de l’année avec la fermeture programmée de 5 centres) en communauté francophone.

Les enfants dans les centres d’accueil de la Croix-Rouge

Ces centres accueillent 4146 demandeurs d’asile (chiffres fin mars 2018). Parmi eux, quasiment un résident sur 3 est un enfant… (29,38% très exactement).

  • 20% des enfants ont moins de 11 ans
  • 10% ont entre 12 et 17 ans
  • 23% sont accompagnés de leur famille
  • 77% sont des Mena, mineurs étrangers non accompagnés : ils sont seuls dans le processus de la migration et de la demande d’asile.
  • Les 3 nationalités les plus représentées : Afghanistan, Irak et Guinée.

Au fil de ces 30 années d’expertise dans l’accueil des demandeurs d’asile, la Croix-Rouge a pu montrer une grande capacité de réaction aux crises migratoires. Par exemple fin 2015, la capacité totale d’accueil de la Croix-Rouge est passée à 9.410 places réparties dans 27 centres d’accueil.  Soit une augmentation de près de 6.000 places en quatre mois !

La Croix-Rouge a, au fil des années, développé des approches spécifiques et une attention particulière aux publics les plus vulnérables :

  • Enfants
  • Mineurs non accompagnés
  • Femmes victimes de violences
  • Victimes de mauvais traitements, personnes en souffrance mentale

Les enfants font donc partie de ces personnes les plus vulnérables.

Enfance & vulnérabilité

Depuis 10 ans, la Croix-Rouge accorde une attention particulière à l’accompagnement des enfants dans ses centres.  L’objectif : développer notamment une approche centrée sur la détection d’enfants en souffrance ou en grande difficulté.  Depuis dix ans, de multiples actions ont été menées : accompagnement des parents, création d’outils leur permettant de trouver leur place et de se situer face à l’école, formations spécifiques des équipes et échanges internationaux.

Chaque année,  de nombreuses activités sont organisées spécifiquement pour les  enfants, comme les écoles de devoirs, l’inscription dans des organisations de jeunesse ou des clubs sportifs pour favoriser leur intégration, etc etc

Ce centre de Natoye, « Le relais du monde », est aussi un centre d’accueil spécialisé dans l’accompagnement des enfants : on compte 36 enfants de 3 à 12 ans à Natoye, plus 20 de 12 à 17 ans. Deux tranches d’âge principales sont visées : 3-6 ans et 6-12 ans. L’équipe a été renforcée par une psychomotricienne. Une ludothèque a été pensée et construite autour des besoins fondamentaux des enfants…

Un espace adapté aux enfants: l’espace Snoezelen

Les enfants – seuls ou accompagnés de leurs parents – connaissent le plus souvent des parcours bouleversants, et leur capacité à rebondir est saisissante. Face aux pertes et aux deuils dans le processus de la migration, les parents, eux, tiennent souvent le coup grâce à leurs enfants, à l’espoir qu’ils placent en eux.

La capacité d’adaptation des enfants à leur nouvel environnement peut induire un processus de «parentification» : l’enfant endosse le rôle de protecteur de ses parents et de lien avec le monde extérieur, notamment grâce à l’apprentissage plus rapide de la langue via la scolarisation. Ce processus de parentification, l’absence de la famille élargie, la remise en cause du statut des parents, les nouveaux codes culturels et éducationnels appellent à un accompagnement approprié.

Objectif enfance

L’objectif de pareil espace est d’aider les enfants à retrouver la place d’enfant qui est la leur, malgré les difficultés et le déracinement vécus, en leur offrant un environnement stable et sécurisant, mais aussi des activités variées et adaptées, pour favoriser le développement social, affectif, moteur et intellectuel de l’enfant.

Comment ? Fidèle à l’expression « enfant avant tout, enfant malgré tout », l’équipe de Natoye répond aux besoins fondamentaux des enfants via deux outils spécifiques :

  • Une ludothèque pensée et animée par une psychomotricienne, en activité depuis mai 2017. Plus de 100 séances en 1 an
  • L’espace « Snoezelen »

« Snoezelen » en question

Qu’est-ce qu’un espace « Snoezelen » ? C’est un espace multi sensoriel. Il est à la fois stimulant et apaisant au travers d’effets lumineux, de jeux de couleurs, de sons, d’odeurs, de textures ou de musique. Son rôle : revenir à des sensations connues et sécurisantes (bercement, odeurs du pays d’origine, musiques…), éveiller les sens, réduire les tensions et  stimuler l’action en vue de son bien-être.

Développé dans les années 70 par deux jeunes Hollandais (Ad Verhuel et J. Hulsegge), le terme « Snoezelen » est la contraction de « Snuffelen » (renifler, sentir) et de « Doezelen » (somnoler), que l’on pourrait traduire par la notion d’exploration sensorielle et de détente et plaisir.

Les sens à l’honneur

Proposée depuis de nombreuses années dans le cadre du handicap et du polyhandicap (notamment dans plusieurs instituts médico-pédagogiques) cette approche se développe maintenant dans d’autres secteurs (en psychiatrie, gériatrie, en traumatologie…).

Le « snoezelen » est une activité vécue dans un espace spécialement aménagé, éclairé d’une lumière tamisée, bercé d’une musique douce, un espace dont le but est de recréer une ambiance agréable.

On y fait appel aux cinq sens : l’ouïe, l’odorat, la vue, le goût et le toucher.

Objectif de cet espace au sein d’un centre d’accueil pour demandeurs d’asile: dans un contexte où l’enfant subit ce qui lui arrive (départ/trajet/vie en centre/avenir), il s’agit de lui donner la possibilité d’agir sur lui-même et son environnement.


Le projet futur est que l’espace « snoezelen », endroit « pilote » développé à Natoye,  accueille aussi les enfants des autres centres de demandeurs d’asile ainsi que les écoliers de la commune. L’espace a été principalement financé par un sponsor privé, la société de catering ISS qui fournit les repas dans les centres d’accueil. 

Restons en contact

Inscrivez-vous à notre newsletter et restez informé.e de nos dernières actions, de nos besoins et de notre actualité.