Vous cherchez
L’accueil et la migration
17.09.2015 | Général

Crise des migrants: une logistique intense pour un enjeu humanitaire

Crise des migrants: une logistique intense pour un enjeu humanitaire

Crise des migrants: une logistique intense pour un enjeu humanitaire

Une centaine de tentes, du nécessaire pour la vie au quotidien, des douches, des lits, des places supplémentaires dans ses différents centres d’accueil de demandeurs d’asile…c’est une intense logistique humaine qui s’organise depuis quelques semaines au sein de la Croix-Rouge, mais aussi un véritable challenge au vu de l’enjeu humanitaire.

Un pré-accueil de crise au WTC3…

Après avoir équipé en un weekend le bâtiment du WTC3 avec plus de 500 lits de camps, une quarantaine de personnes (bénévoles et salariés) sont maintenant occupées à aménager les lieux pour un accueil 24h/24h. Le bâtiment accueillera jusque 300 personnes, réparties en 30 chambres. Les espaces communs seront optimalisés, 18 douches seront fonctionnelles pour la fin de la semaine. Une vingtaine de toilettes et de lavabos sont dès à présent utilisables.

La Croix-Rouge fournit les kits d’hygiène, les serviettes et deux repas par jour (trois à partir de l’accueil 24/24). Mandatée par les autorités fédérales pour la gestion du bâtiment, la Croix-Rouge a accueilli 531 personnes en une semaine d’ouverture (du lundi 7 au lundi 14 septembre inclus).

17/09/2015 – MISE A JOUR: ce jeudi 17 septembre, les équipes de la Croix-Rouge installent le nécessaire pour accueillir 200 personnes supplémentaires dans le bâtiment du WTC3, et ce dès ce vendredi 18 septembre. Cela portera le nombre total à 500 places.

…mais aussi un accueil en centre pour demandeurs d’asile

En parallèle, le réseau des centres d’accueil de demandeurs d’asile est proactif depuis le début de la crise. Egalement mandatée par les autorités, la Croix-Rouge a débloqué depuis aout 2 929 places supplémentaires.

Cette semaine, c’est la caserne de Belgrade qui accueillera ses premiers résidents, et cela grâce à la mobilisation du réseau Croix-Rouge : les secouristes (une vingtaine de personnes, plus 5 à 6 volontaires par jour, toute cette semaine) ont monté dans l’urgence une centaine de tentes de 4 places et acheminé sur place toute la logistique, tandis que les 14 Maisons Croix-Rouge de la province de Namur, et tous leurs bénévoles, ont été mobilisés pour aider à récolter le nécessaire à la vie de tous les jours dans le centre et à l’aménager en lieu de vie accueillant.

Au 1er octobre,  6 435 places au total seront disponibles dans le parc actuel des 24 centres d’accueil.